Multilingual Folk Tale Database


Asinus et Leo Venantes (Phaedrus)

Dadda-k aɣyul Le Lion et l'Ane chassant
unknown author unknown author
Tamazight French
Izem d weɣyul cerken.
Yiwen wass ffɣen γer ṣṣyada, wwḍen γer kra akken n yefri, ufan-t iččuṛ d tiɣeṭṭen. Aɣyul isderdef ɣer-sent.
Asraɛraɛ, asderdez, iɣli-d igenni.
Tiɣeṭṭen nnant-as acu-t wagi, tin inesren, tenser, tayeḍ mi s-teffeɣ, ad tt-yewwet yizem ad tt-yer deg (yi)dis. Armi yiwet ur d-teqqim.
Iffeɣ-d weɣyul ittcuffu iman-is. Inna-yas :
-"Twalaḍ amek itent-id-yessufeɣ dada-k !"
Inna-yas yizem :
-"Ulleh ar lukan ur zṛiɣ ara d aɣyul i ikecmen ɣer-sent, welleh ar tili ula d nekkini ar d-rewleɣ."
Le lâche qui se vante de prouesses peut abuser ceux qui ne le connaissent pas, mais il est la risée de ceux qui le connaissent.
Le Lion voulant chasser de compagnie avec l'Âne, le couvrit de feuillage, et lui recommanda d'épouvanter les animaux par les éclats inconnus de sa voix, tandis que lui les saisirait au passage. Le chasseur aux longues oreilles se met à braire de toutes ses forces, et par ce nouveau prodige, effraie tous les animaux. Tremblants, ils cherchent à gagner les issues connues du bois; mais le Lion s'élance d'un bond impétueux et les terrasse. Las de carnage, il appelle l'Âne et lui ordonne de se taire. Alors celui-ci lui dit avec insolence : « Comment trouvez-vous les effets de ma voix?—Merveilleux, dit le Lion, et tellement, que si je n'avais connu ton courage et ta race, j'aurais pris la fuite, saisi d'une crainte pareille. »


Change: Change: