Multilingual Folk Tale Database


Le Loup et l'Agneau (Jean de La Fontaine)

Oxoa eta axuria Le Loup et l'Agneau
Jean Baptiste Arxu Jean de La Fontaine
Basque French

Azkharenaren arrazoa bethi da hobena
Ikhussiren dugu berhala.
Axuribat ari zen edaten
Errekabaten urretik.
Oxobat barurik
Hara da jiten,
Gossiak deithurik.
Ahalkegabia,
Zertako ene edaria,
Dun thurbusten?
Dio oxoak bere khexian,
Zehaturik iz izanen.
—Jauna, dio axuriak,
Etzitiela, othoi, egon samurrian,
Eztitit urrian hoiñak;
Soizu, banoazu edatez
Hoghei urhatxez
Zu baino beherago,
Eta zure edaria,
Segurki duzu eghia,
Eztit niholere thurbusten.
Thurbusten dun, dio gorago
Abere gaitz horrek,
Eta badakiñat joanden urthian,
Zuhain baten azpian,
Nitzaz hinzala gaizki minzatzen,
—Nolaz?… Enunduzun sorthurik,
Ene ama orano dit egoskitzen,
Erraiten dero axurik.
—Hik ezpadun erran, hire anaiek—
Eztit anaierik. —Beraz hire askaziek.
Enaizie hanbat maithatzen
Ziek, zien arzainek,
Eta horek;
Badakiñat, bena nun mendekaturen.
Ordian oihanialat du eramaiten,
Eta hortz ederrez han jaten.

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.

Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.



Change: Change: