Multilingual Folk Tale Database


Canis et Thesaurus et Vulturius (Phaedrus)

Le Chien, le Trésor et le Vautour Canis et Thesaurus et Vulturius
unknown author Phaedrus
French Latin

Cette fable peut convenir aux avares et à ceux qui, sortis d'une basse extraction, mettent tous leurs efforts à passer pour riches.
En déterrant des ossemens humains, un Chien trouva un Trésor : comme il avait outragé les dieux Mânes, la passion des richesses s'empara soudainement de lui, pour le punir de son sacrilège envers la religion des tombeaux. Tout occupé à garder son or, il oublia de manger, et mourut de faim. On dit qu'un Vautour, en déchirant son cadavre, prononça ces paroles : « Tu as mérité ton sort, pour avoir convoité tout à coup des richesses royales, toi, misérable Chien, qui, né dans un carrefour, n'avais vécu que de dégoûtantes ordures ! »



Haec res auaris esse conueniens potest,
et qui, humiles nati, dici locupletes student.
Humana effodiens ossa thesaurum canis
inuenit, et, uiolarat quia Manes deos,
iniecta est illi diuitiarum cupiditas,
poenas ut sanctae religioni penderet.
Itaque, aurum dum custodit oblitus cibi,
fame est consumptus. Quem stans uulturius super
fertur locutus 'O canis, merito iaces,
qui concupisti subito regales opes,
triuio conceptus, educatus stercore'.



Change: Change: